Rômaji, mode d'emploi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Rômaji, mode d'emploi ?

Message par Passerelle Japon le Mer 29 Juil - 18:09

Tout d'abord, pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, un petit extrait de wikipédia

Le terme rōmaji (ローマ字, rōmaji? ou plus anciennement 羅馬字) désigne les caractères de l'alphabet latin utilisés dans le cadre de l'écriture japonaise. Ils se surajoutent aux trois systèmes graphiques initiaux du japonais : les kanjis, les hiraganas et les katakanas.
Sommaire
[masquer]

* 1 Usages contemporains
o 1.1 Dans l'éducation
* 2 Histoire
* 3 Comparaison des principales transcriptions
* 4 Noms japonais des lettres de l'alphabet
* 5 Liens externes

Usages contemporains [modifier]

Ils sont peu utilisés dans la langue japonaise et servent surtout à :

* Remédier aux incompatibilités techniques, lorsque les caractères traditionnels ne sont pas disponibles (adresses Web ou e-mail) ;
* Saisir des textes à partir d'un clavier latin – QWERTY généralement – dans les logiciels de traitement de texte, et plus généralement dans les interfaces homme-machine. (ローマ字入力 rōmaji-nyūryoku : saisie en rōmaji). Exemple :

w+i+k+i+p+e+d+h+i+a --> ウィキペディア (Wikipedia)
* Transcrire des noms japonais pour les occidentaux : signalisation routière, noms des gares et des stations de métro, noms et prénoms sur les passeports, l'inscription « Nippon » sur les timbres-poste, etc.
* Certains sigles : NHK (prononcé enuetchikē): Nihon Hosō Kyōkai, le service public de radio et de télévision ; OL (prononcé ōeru) : Office Lady, employée de bureau ; ou des composés mixtes caractère latin-sinogramme comme W杯 (prononcé wārudokappu) : World Cup, la coupe du monde.
* En algèbre : y = x² + 5x + 4 (ワイイコールエックス二乗足す五エックス足す四), wai ikōru ekkusu nijō tasu go ekkusu tasu yon.

En 1989, la norme ISO 3602 institue le kunrei-shiki comme la transcription internationale officielle. Cependant, dans les faits, la transcription Hepburn est la plus utilisée hors du Japon.


* les voyelles longues : elles sont notées par un macron (ā, ē, ī et ū ) dans les méthodes Hepburn et Nihon-shiki, par un circonflexe dans la méthode Kunrei;
* le ん : les premières versions de la méthode Hepburn le remplacent par un 'm' lorsqu'il est suivi d'un 'b' ou d'un 'p' dans sa version transcrite ;
* les particules enclitiques : les particules は, ヘ and を sont transcrites par wa, e et o.

Perso je trouve la méthode kunrei-shiki assez horrible et carrément illisible.
Maintenant, la méthode 'kunrei' ne prononce justement avec un 'e' long, donc 'kunrê', mais personne ne l'écrira ainsi.
De même qu'écrire les 'o' long avec un macron est infaisable avec nos claviers et on écrira souvent 'ô' comme pour 'shôgi' ou 'kendô'

Pour des raisons obscures, on met parfois des tirets entre des syllabes genre 'fuji-san', 'karate-dô' ou encore 'jyu-jitsu'

À propos de ce dernier, pris en exemple exprès, j'insiste sur le fait qu'il doit s'écrire normalement 'jujutsu' car 'jistu' est simplement une déformation occidentale dû à la "complexité" de prononciation (assez relative)

Maintenant, j'ai une question à vous poser :

devrait-on mettre un pluriel aux mots japonais ?

- des yakuzas ?
- des sushis ?
- des mangas ?
- des manekinekos ?
- des gachapons ?

En réalité, c'est compliqué. 'Sushi' est dans la langue française donc variable, 'Yakuza' aussi mais invariable (pourquoi ?), 'Mangas' sûrement comme 'Sushi', les autres je ne pense pas. Finalement ça ne sont que des retranscriptions en rômaji et c'est tout non ?
Tiens, je viens de mettre des majuscules sans m'en rendre compte à ces mots japonais, il n'en faudrait logiquement aucun, sauf si l'on veut mettre ces mots en évidence je crois...

Enfin bref, qu'en pensez vous ? :)

--------------------[signature]--------------------

Niveau de japonais : 中級

www.passerelle-japon.be
http://forum.shogi.be
www.facebook.com/tum0r
avatar
Passerelle Japon
Admin (主)

Nombre de messages : 3368
Age : 37
Réputation : 18
Points : 5127
Date d'inscription : 18/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.passerelle-japon.be

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Rômaji, mode d'emploi ?

Message par Akeru le Dim 2 Aoû - 15:03

En fait, il n'y a plus grand chose à en penser...

Avant, il était plus ou moins admis que les mots étrangers prenaient le pluriel de leur langue d'origine : un minimum > des minima ou bien un whisky > des whiskies, mais la langue parlée autorisait 'des whiskys' ou 'des minimums'.

Donc histoire qu'on s'y retrouve, depuis la fameuse réforme de 1990, les noms ou adjectifs d’origine étrangère ont un singulier et un pluriel réguliers : un yakuza > des yakuzas. Voir Le site de l'académie française, section 7 pour plus de détails.

Malheureusement, comme tout le monde se fiche pas mal de cette réforme (lire la section "diffusion et enseignement" de cet article wikipedia) on voit un peu de tout partout.
avatar
Akeru
Nouveau venu (転校生)

Nombre de messages : 8
Age : 36
Réputation : 0
Points : 3226
Date d'inscription : 21/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Rômaji, mode d'emploi ?

Message par Passerelle Japon le Lun 3 Aoû - 17:22

Ah oué ok....

--------------------[signature]--------------------

Niveau de japonais : 中級

www.passerelle-japon.be
http://forum.shogi.be
www.facebook.com/tum0r
avatar
Passerelle Japon
Admin (主)

Nombre de messages : 3368
Age : 37
Réputation : 18
Points : 5127
Date d'inscription : 18/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.passerelle-japon.be

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Rômaji, mode d'emploi ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum