Minamoto no Yoshitsune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Minamoto no Yoshitsune

Message par bobobobobobobobo le Dim 1 Juin - 11:53

Minamoto no Yoshitsune (源義経) (1159-15 juin 1189) était un samourai et un général des périodes Heian et Kamakura de l'histoire du Japon. Il était le neuvième fils de Minamoto no Yoshitomo (源 義朝) et le demi-frère de Minamoto no Yoritomo (源頼朝) qui devint le premier shogun du Japon qui fonda le shôgunat de Kamakura (鎌倉幕府) en 1192. Sa mère était Tokiwa Gozen.


Minamoto Yoshitsune

Jeunesse

Yoshitsune naît un peu avant la rébellion de Heiji (1159) où son père et la plupart des membres du clan Minamoto connaissent la mort, vaincus par Taira no Kiyomori qui contrôle désormais le pays. Yoshitsune qui n'est alors qu'un nouveau-né est placé au temple de Kurama, situé dans les Monts Hiei au nord de Kyōto où il est élevé par les moines sous le nom d'Ushiwaka, pendant que son frère Yoritomo est banni à Izu. Plus tard, Yoshitsune est envoyé, ou fuit, à Hiraizumi dans la province de Mutsu, où il est sous la protection de Fujiwara no Hidehira, gouverneur de la province.

La guerre de Genpei

En 1180, accompagné par un sôhei du nom de Benkei, il rejoint son demi-frère Yoritomo qui a repris la tête du clan Minamoto suite à l'appel aux armes du prince Mochihito et prend le commandement de son armée au début de la guerre de Genpei. Leur autre demi-frère, Minamoto no Noriyori, les rejoint également. Aucun des trois frères ne s'était déjà rencontré.

Yoshitsune mène d'abord ses troupes à la victoire contre son cousin rival Minamoto no Yoshinaka qu'il tue le 21 février 1184 à la bataille d'Awazu, après l'avoir battu une première fois le 19 à la seconde bataille d'Uji. La même année, il défait les Taira une première fois à la bataille d'Ichi-no-Tani (一の谷) puis le 22 mars 1185 à la bataille de Yashima et les anéantit enfin à la bataille de Dan-no-ura le 25 avril de la même année.


Yoshitsune et Benkei


Jalousies

Après la guerre, Yoshitsune vient s'installer à Kyôto où on lui donne une place auprès de l'empereur retiré Go-Shirakawa.

Yoritomo, jaloux de la renommée de Yoshitsune, inquiet de l'influence de l'Hô-ô sur son frère, et considérant comme une violation des ses privilèges le fait que Yoshitsune avait attribué des terres à ses vassaux pour les récompenser de leurs efforts de guerre, rappelle alors son frère à Kamakura pour le tenir à l'œil.

Yoshitsune, dont le comportement au cours de la guerre avait privé de nombreux soutiens (ses tactiques audacieuses, inspirées de celles des moines et des montagnards parmi lesquelles il avait grandi, semblaient presque sacrilège aux yeux de samouraïs attachés aux usages guerriers traditionnels), se retrouvait isolé. Il finit par demander de l'aide à Go-Shirakawa, et celle-ci venant trop tard, il prend alors la fuite et se voit contraint de fuir à nouveau à Mutsu chez Fujiwara no Hidehira, mais celui-ci meurt en 1187, laissant par testament la place de gouverneur à Yoshitsune plutôt qu'à son fils Fujiwara no Yasuhira. Celui-ci refuse de se voir évincer et déclenche un conflit au sein des Fujiwara, ce qui permet à Yoritomo d'apprendre où se cache son frère.

Le 15 juin 1189, Yoshitsune et Benkei sont encerclés dans le château de Fujiwara no Motonari à Koromogawa quand les troupes de Yasuhira attaquent, sur l'ordre de Yoritomo. Benkei et les derniers partisans de Yoshitsune organisent une défense désespérée pour donner à ce dernier le temps de se donner la mort par seppuku avec sa famille. On ignore s'il a eu le temps de se donner la mort ou s'il a été tué par ses ennemis avant d'y avoir réussi.

Sa tête est ensuite exposée à Kamakura le 27 juillet.



Benkei et Yoshitsune en statue de cire


Postérité

La vie de Minamoto no Yoshitsune a inspiré un multitude d'écrivains et de poètes, ainsi que de nombreuses pièces de théâtres. Il est l'un des plus grand héros folklorique du Japon, et de nombreuses histoires décrivent la vie de Yoshitsune, sa vie avec Shizuka Gozen, sa fuite et sa mort héroïque.


Yoshitsune sautant avec sa flûte au pont Gojo


Yoshitsune dans les médias


* "Shike" de Robert Shea présente une fiction de la guerre des Genpei dans laquelle Minamoto no Yoshitsune apparait comme représenté par le personnage Muratomo no Yukio. Les noms des deux clans rivaux ont été changés, "Minamoto" à "Muratomo" et "Taira" à "Takashi".
* Le film d'Akira Kurosawa "Les Hommes qui marchent sur la queue du tigre" présente une légende de Yoshitsune basée sur une pièce de Kabuki appelée Kanjincho.
* L'exploit de Yoshitsune réussissant à couper des feuilles tombant d'un arbre est référencé de nombreuses fois au travers de la culture populaire. Dans certains cas, des personnages tentent l'exploit pour se comparer à Yoshitsune, comme c'est le cas dans le début de "Blade of the Immortal". Parfois, il y a des variations sur ce motif qui peuvent être vues, comme dans le manga One Piece où Zoro Roronoa le bretteur réussit à obtenir la capacité à couper l'acier parce qu'il arrive à faire tenir une feuille sur le tranchant de sa lame sans la couper, ou dans Hajime no Ippo, où le personnage principal se voit attribuer la tâche de ramasser des feuilles tombantes avec ses mains nues avant qu'on lui autorire à faire de la gym. Les capacités éventuelles de Ippo à mimer indirectement Yoshitsune est vue comme un signe de grand potentiel par les autres personnages.
* Le drame taiga de NHK 2005 Yoshitsune est une fiction sur la vie du samurai et sur les intrigues politiques qui ont scelés son destin.
* Le jeu vidéo de playstation 2 "Genji: Dawn of the Samurai" (2005) de Game Republic est une autre fiction mettant en scène l'histoire de Yoshitsune et Benkei Saito Musashibo Benkei.
* Le film de Sogo Ishii, Gojô Reisenki Gojoe, raconte avec une considérable réinvention, la rencontre de Yoshitsune avec Benkei sur le pont Gojô.
* Dans une version inhabituelle, Yoshitune ainsi que Benkei et deux membres du clan Minamoto, Yoritomo et Yoshinaka, sont les méchants d'un vieux jeu d'arcade de Namco: "Genpei Toumaden". Le héro du jeu est Taira no Kagekiyo, qui était présenté comme le méchant du jeu "Genji: Dawn of the samurai". Chacun d'entre eux fait une apparition dans le jeu crossover Namco X Capcom.
* Kodansha publit un manga sur Yoshitsune. Le tire du manga est "Shana Ô Yoshitsuneé. Il est écrit par Hirofumi Sawada.
* Yoshitsune apparait sous le nom "Ushikawa" (ou "kawa") dans le jeu vidéo Ôkami comme un prophète taoiste qui apporte souvent au personnage principal (l'incarnation de la déesse Amaterasu sous forme de loup) des prophécie sous forme de devinettes).
* Minamoto Yoshitsune est un des protagoniste durant une campagne du jeu sur Nintendo DS, Age of Empires : The Age of Kings.
* Yoshitsune apparait comme le personnage principale du manga Kurozuka par Baku Yumemakura, publié dans Jump Comics Deluxe.
* Des poupées japonaises et des figurines de l'entreprise Volk ont distribués une poupée SD10 : Super Dollfie Ushiwakamaru basé sur Yoshitsune comme enfant.
* Une autre représentation de Yoshitsune pas trop direct est le général de Air Track de l'équipe Trident dans le manga "Air Gear by Oh! great" est nommé Yoshitsune et est servit par un commandant en second nommé Benkei.
* Une version de Minamoto maniant un "sabre-laser" apparait dans Warriors Orochi: Rebirth of the Demon Lord de Koei.
* Le jeu Harukanaru Toki no Naka de 3 par Koei fait intervenir Yoshitsune comme l'un des principaux personnages, et l'une de ces capacités de combat est basée sur le tranchage de feuilles dans l'air. D'autres personnages clefs sont Benkei et le professeur 'oni' de sabre de Yoshitsune.


Arts traditionnels



虎の尾を踏む男達, Tora no o wo fumu otokotachi


En plus du conte des Heike et des Chroniques de Yoshitsune (Gikeiki), qui relatent les évènements de la vie de Yoshitsune après la défaites des Heike, un grand nombre de travaux de la littérature et de drames le font figurer, ce qui ensemble forme les sekai ("monde") de Yoshitsune, un concept parent de la notion occidentale de cycle littéraire.

Ils incluent:

* Yoshitsune Shin Takadachi (jôruri)

Yoshitsune Shin-Takadachi (義経新高館), ou Yoshitsune et le nouveau Takadachi, est une pièce de jôruri japonaise (poupée) dont le centre est le conflit entre Minamoto no Yoshitsune et son frère, Shogun Minamoto no Yoritomo. Bien que basée sur des écrits du douzième siècle et décrivant le conflit entre Taira et Minamoto, la pièce fais de fortes allusions au siège d'Osaka en 1615, durant lequel les forces shogunales vainquirent celles du clan Toyotomi.
Les références au shogunat et spécialement aux campagnes de Tokugawa Ieyasu, furent banni des scènes durant une grande partie de la période Edo (1603-1868) durant laquelle les Tokugawa dirigeaient le pays. Yoshitsune Shin-Takadachi, écrit par Ki no Kaion et exécutée pour la première fois en 1719, un siècle après le siège d'Ôsaka, est la première pièce à faire allusion à ces évènements avec succès sans être terminée par la censure officielle.

* Yoshitsune Senbon Zakura (jôruri et kabuki)

Yoshitsune Senbon Zakura (義経千本桜), ou Yoshitsune et les Milles Cerisiers, est une pièce japonaise, une des trois pièces les plus populaires et les plus célèbres du répertoire Kabuki. Ecrit à l'origine en 1747 pour les spectacle de poupée jôruri par Takeda Izumo II, Miyoshi Shôraku et Namiki Senryû I, il fut adapté pour le kabuki l'année suivante.


Adaptée pour le kabuki, la pièce eut sa première en janvier 1748, dans la ville de Ise, préfecture de Mie. Kataoka Nizaemon IV et Yamamoto Koheiji furent deux acteurs de cette représentation, jouant Ginpei et Ginpei and Tadanobu/Genkurô respectivement. La première à Edo s'est tenu à Nakamura-za en mai de la même année, et à Ôsaka au Naka no Shibai quelques mois plus tard en Août.

La pièce dérive du sekai de Heike Monogatari, un conte épique qui décrit en détail la montée et la chute du clan de samurai Taira. La dernière partie décrit la défaite éventuelle des Taira dans la guerre des Genpei (1180-1185), aux mains du clan Minamoto, dirigé par Minamoto no Yoshitsune, le personnage titre de la pièce.

Yoshitsune Senbon Zakura prends place quelques années après la guerre des Genpai. Minamoto no Yoshitsune, le célèbre général, est poursuivit par des agents de son frère Minamoto no Yoritomo, qui s'est récemment établit en tant que Shogun. Yoshitsune voyage avec sa maitresse Shizuka et son loyal domestique Benkei en recherche de trois généraux Taira qui se sont échapés de la justice à la find de la guerre, et dont il croit peuvent poser un danger pour le shogunat. Cet aspect de l'intrigue est le départ principal de l'histoire et du roman épique. En réalité, les trois généraux Taira no Koremori, Taira no Tomomori, et Taira no Noritsune, ainsi que du jeune empereur Antoku et sa nourrice qui aparaissent dans la pièce périrent tous durant la guerre et la plupart d'entre eux se sacrifièrent dans la bataille de Dan-no-ura.

* Kanjinchô (kabuki)

Kanjinchô (勧進帳, La liste d'inscription) est une pièce de Kabuki de Namiki Gohei III, basé sur Ataka, une pièce de Noh. C'est une des pièces les plus populaires du répertoire de kabuki moderne.

Appartenant au répertoire des guildes Naritaya et Kôritaya, la pièce fut exécutée pour la première fois en Mars 1840, au Kawarazaki-za d'Edo. Ichikawa Ebizô V, Ichikawa Kzô II et Ichikawa Danjûrô VIII jouant les rôles de Benkei, Togashi et Yoshitsune respectivement. Les jeux d'acteurs de Ichikawa Danjûrô et Matsumoto Kôshirô ont été particulièrement renommés du fait de leur jeu de Benkai dans Kanjinchô.

Bien que portant le même nom et le même concept narratif général que la pièce de 1702, une du Kabuki Jûhachiban, la version moderne de Kanjinchô, remontant à 1840, on ne croit pas qu'elle soit dérivée directement, ou connectée, aux pièces aragoto plus anciennes.

Le film d'Akira Kurosawa "Les Hommes qui marchent sur la queue du tigre" (虎の尾を踏む男達, Tora no o wo fumu otokotachi, The Men Who Tread on the Tiger's Tail) est en partie basée sur Kanjinchô.



Statue de Benkei et Yoshitsune

source:
- wikipedia
avatar
bobobobobobobobo
Sensei (先生)

Nombre de messages : 238
Age : 32
Réputation : 3
Points : 3468
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum